Egypte 2004
Remonter Mon histoire Rome 87 Entraînement Photos Palmarès Compétitions 2002-2013 Désert Cup 2001 Egypte 2004 Transmongolie 2006 LADAKH 2010 Etoile Atacama 2013 Cubanita 2014 Crête 2014 Equateur 2015 Ile d'Elbe 2016 Transbaikal 2016 Mannequin occasionnel Parité Mérite Légion d'Honneur Presse Mes Videos Mes videos Sites Amis Mon Club

 


LES 10 COMMANDEMENTS

Egypte

4 marathons en 4 jours dans le désert du SINAÏ

Lundi 26 avril

Lever à 5 h.

1ère étape – 1er marathon plutôt facile. 22km le long de la mer rouge avec un vent de face plutôt rafraîchissant. Un demi-tour à 180° et nous voilà vent dans le dos et grosse chaleur, 47°!  Ca va faire des dégâts. Je pars seule sur un interminable chemin caillouteux au milieu de nulle part. Nous rentrons dans le SINAÏ, les montagnes droit devant nous. Ravito du 33èmekm ! remplissage des bidons et je repars. Il fait très chaud, même pour moi, c’est dire ! !  J’arrive dans un village où 2 enfants me suivent en courant. Montée pénible dans le sable fuyant. La grimpette est dure mais au sommet, il ne reste qu’1km et l’on aperçoit l’arche d’arrivée. Ca donne des ailes. Ouf, je finis tranquillement en 3 h 52’ et 6ème au général.

Première journée relativement facile mais le plus dur reste à faire, il reste 3 jours alors prudence et sagesse.

Mardi 27 avril

Lever 5 h. C’est pas des vacances  mais on était prévenu ! Petit déjeuner puis transport à une dizaine de km pour ne pas courir sur le bitume.

7 h – 2ème étape – 2ème marathon au milieu d’un wadi sablonneux et caillouteux. Difficile d’avancer, il faut sans cesse regarder ou l’on met les pieds. Arrivée au 1er ravito ; il y a nos accompagnateurs, Josy, Christian, Jo, Nicolas, son père, ça fait du bien de les voir. On complète les bidons et c’est reparti. 2ème arrêt, 1’47’’ et toujours le sable et les cailloux. Dur, très dur. Puis on attaque le 1er col. Dans la montée, soudain une affreuse piqûre sous le pied droit. J’enlève ma chaussure, une épine d’acacia sous la voûte plantaire. Antoine l’enlève et c’est reparti. En haut du col, arrêt 5’.

                                   

 Ouf, il reste 3km. C’est reparti dans uns succession de bosses puis soudain au sommet de l’une d’elle, nous apercevons l’arche. Youpi !

Une étape très dure, très technique et montagneuse et surtout usante à cause du sol. Mais il faut tenir, il reste 2 jours.

La petite troupe est fatiguée. Petit thé pour remonter le moral, douche très réparatrice, kiné bienvenu, repas frugal et gros dodo réparateur.

Mercredi 28 avril

Lever encore à 5 h !

Ca ne va pas ce matin. J’ai la tête qui tourne, je suis barbouillée et j’ai la nausée, je n’arrive pas à avaler. La fatigue, la chaleur sans doute ! mais il faut partir.

7h – 3ème étape – 3ème marathon  départ sur une piste pas trop mauvaise jusqu’au ‘’colu’’.

Dans la descente rocailleuse, tout va mal. Je cours, je marche et j’arrive péniblement au 2ème ravito. Je ne sais pas si je repars, finalement j’y vais en marchant. Valé me rejoint  et nous repartons ensemble. Après un arrêt  au 33ème km, nous repartons en courant et marchant et nous arrivons au panneau arrivée 4km, enfin le calvaire va finir. Puis le panneau 3km, on commence à se sentir mieux puis on attend de voir le 2 qu’on ne verra jamais ! quand on tombe directement sur le 1km. Subitement, nous avons des ailes. C'est fini. Je tombe dans les bras de Valé. Sans elle, je pense que je serai restée au milieu du désert. Je suis vidée.

Enfin, plus qu’un marathon.

Notre bivouac est dans un endroit magnifique " Le désert des Gazelles".  Le sable est très clair. Les parois rocheuses sont superbes et il y a l’immensité.

Mais il reste une dernière étape, le Mont Moïse.

        

Repas bédouin copieux et dodo à 20 h 30.

Jeudi 29 avril

Lever à 6 h. 1h de transfert en minibus au milieu du désert des Gazelles. Magnifique.

8 h 45 – 4ème étape – 4èmemarathon. A peine le temps de serrer mes lacets, c’est déjà parti. Ce matin ça va. Je cours en suivant les premiers. Soudain, ils prennent à droite et attaquent la montagne, je suis ! grosse erreur. J’arrive au village, personne autour, plus de coureurs…c’est à gauche, c’est à droite ? Finalement je prends à gauche. Je redescends à travers le village et là, je vois en dessous le peloton. Je dois remonter tout le monde. Mon moral tombe dans mes baskets. J’arrive vers Serge MOREL et je prends le petit sentier, nous courons  jusqu’au ravito 1, 1’45’’ pour compléter les bidons et….on attaque la falaise. Le Mont Moïse par le chemin des pèlerins. Ca monte, ça monte. Il serpente au milieu de la montagne. Photo au sommet avant de traverser la passe et d’attaquer les 400 marches ! à monter jusqu’au sommet, jusqu’à la chapelle. Je suis exténuée en arrivant en haut. Photo sur les montagnes du Sinaï et je repars pour 4000 marches cette fois dans le sens descendant. La descente est technique: les marches  ont des siècles et sont très irrégulières.

                                             

Il faut bien les suivre sous peine de s’égarer et se trouver au milieu des rochers. Après plus de 30’  j’arrive au monastère Ste Catherine.

                               

Le toubib et son épouse  nous réconforte et après du bitume ! 3km de paradis ! ! Après avoir fendu mon chemin  entre une horde de touristes indifférents à nos efforts, je cours vers l’arrivée d’une foulée soudain plus légère. Passage de la ligne sous l’arche. OUF. Moment de bonheur.

Nous sommes transférés de Ste Catherine à DAHAB. Nous récupérons notre chambre d’hôtel. Petite bière entre amis et le soir quelques uns vont manger  en ville. Retour à l’hôtel et dodo.

Vendredi 30 avril

Jour de repos et de détente. Nous nous réveillons à 7 h 30.

 Nous prenons le bateau qui nous emmène sur la barrière de corail, il y a un grand vent et nous avons froid ! !  Nous regardons les poissons à travers le fond vitré. Superbe, magnifique. Un beau moment, très cool. Nous revenons transi sur la plage. Dîner sur la plage et nous rentrons à l’hôtel pour nous prélasser au bord de la piscine.

A 17 h 30, nous allons à Dahab faire les achats souvenirs, puis retour à l’hôtel et remise des prix toute simple mais sympa à 20 h.

Repas et dodo à 23 h.

Classement général

rang      NOM - PRENOM                dos  marathon 1 marathon 2 marathon 3 marathon 4 Général  1         DIEHL GILLES                9    02:55:20   03:06:00   02:55:45   02:11:19   11:08:24
2 NEVEUX PASCAL 36 03:31:00 03:56:00 03:22:12 02:43:28 13:32:40
3 GRILLOT MICHEL 23 03:42:44 03:59:20 03:25:10 02:32:08 13:39:22
4 FRAYE MARC 17 03:43:09 04:02:36 03:41:12 02:56:15 14:23:12
5 DESBOIS SYLVAIN 8 04:04:00 04:18:12 03:41:12 02:48:51 14:52:15
6 GODARD ALEXANDRE 21 03:34:10 04:29:58 03:41:12 03:15:00 15:00:20
7 LOZANO ANTOINE 30 03:59:35 04:36:39 03:36:20 02:55:30 15:08:04
8 MOSTA KARIM 35 04:05:40 04:18:12 03:46:20 03:02:39 15:12:51
9 EVRARD CLAUDE 11 04:08:01 04:35:19 03:55:05 03:06:55 15:45:20
10 - 1F VILLETON JOCELYNE 54 03:52:00 04:36:39 04:44:05 03:37:31 16:50:15
11 - 2F GUILLEMOT DANIELE 25 04:22:45 05:34:24 04:24:20 03:40:30 18:01:59
14 - 3F CHABASSIER MIREILLE 4 04:45:35 05:34:24 04:24:20 03:40:30 18:24:49
16 - 4F PORTRAT VALERIE 40 04:58:30 05:34:24 04:44:05 03:41:50 18:58:49
24 - 6F DAVID MURIEL 6 05:23:35 05:53:42 05:07:15 03:52:04 20:16:36
28 VALLEDOR MANUEL 51 05:40:30 07:04:33 04:57:33 04:17:27 22:00:03
30 DIDELET PASCAL 10 05:35:20 07:04:33 05:41:55 04:03:50 22:25:38
35 GRENIER PATRICE 22 05:43:30 07:04:33 06:04:30 04:53:10 23:45:43
36 - 8F ORGERET ELISABETH 37 05:25:13 08:24:30 05:21:10 04:53:10 24:04:03
NON CLASSES
         
          JANIN ANDRE                 27   06:13:50   08:24:30   ABANDON    ABANDON    (NON CLASSE)
          MAHMOUD JOSEPH              31                                    03:24:43   (NON CLASSE)
          MOREL JEAN CATHERINE        STAF 05:40:30   09:21:50   06:33:10   06:03:00   27:38:30 (NON CLASSEE)